L’auteur :

 Donato Carrisi est un écrivain italien né le 25 mars 1973.

Il est juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement.

Il collabore également au quotidien milanais Corriere della Sera.

L’italien est l’auteur d’une thèse sur Luigi Chiatti, un tueur en série dont il s’inspirera quelque peu pour son plus populaire roman : Le chuchoteur.

Le livre remportera plusieurs prix.

 

 Quatrième de couverture

Cinq petites filles ont disparu.

Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis le début de l’enquête, le criminologue Goran Gavila et son équipe ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre les oriente vers un assassin différent. Lorsqu’ils découvrent un sixième bras, appartenant à une victime inconnue, ils appellent en renfort Mila Vasquez, experte en affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire…

Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels.

Un roman policier italien effrayant, bien construit, dans lequel l’horreur n’est jamais traitée avec complaisance.

Blaise de Chabalier, Le Figaro et vous

 

Mon avis

Je n’ai pas accroché de suite. Je n’arrivais pas à m’attacher aux personnages que je trouvais un peu froids, et j’avoue que l’histoire de ces petites filles enlevées me troublait par son côté un peu glauque.

Et pourtant, alors que je continuais à tourner les pages, je me suis prise au jeu des multiples bouleversements et retournements de situations. Je ne pouvais plus lâcher le livre.

Les scènes de crimes restaient horribles, mais le fait que les enquêteurs semblent tous cacher un secret susceptible de nuire à l’enquête, m’a intrigué et plut, je voulais toujours en savoir plus… découvrir ce que dissimulait les lignes suivantes.

L’épilogue est magistral et inattendu.

Un auteur que je lirais à nouveau et finalement avec beaucoup de plaisir.

liv-126-le-chuchoteur

 

Ode C.