Editeur : Albin Michel

Date de parution : 2013

Dans ma bibliothèque : ma patronne m’en avait beaucoup parlé, donc quand je l’ai trouvé à ʺEasy Cashʺ en 2016, je l’ai pris.

 

L’auteur :

Cristina Alger est née à New York en 1981.

Diplômée de l’Université d’Harvard en 2002, elle est issue d’une famille travaillant dans la finance.

Park Avenue est son premier roman.

Son père est décédé le 11 septembre 2001 dans les tours.

 

Quatrième de couverture

En épousant Merril par amour, le jeune avocat Paul Ross est entré dans le clan Darling avec son cortège de privilèges : un appartement sur Park Avenue, un job en or, des week-ends dans les Hamptons et des soirées avec le tout-Manhattan. Mais bientôt Wall Street plonge et les grandes banques menacent de s’effondrer. Un scandale vient éclabousser la famille Darling, la propulsant sous les feux des médias, et Paul doit choisir son camp.

Sauver sa peau en trahissant sa femme et les siens ou les protéger, coûte que coûte.

Cristina Alger pose un regard subtil et implacable sur cette haute société new-yorkaise dont la crise financière de 2008 va faire voler en éclats les certitudes.

Un roman étincelant, drôle et féroce, aussi tendu qu’un thriller, sur lequel plane l’ombre de Madoff.

 

La crise a du bon. Grâce à elle, il y a des romans comme Park Avenue.

Eric Neuhoff, Le Figaro

 

Un roman que vous ne lâcherez pas, qui parle aussi bien de la famille que d’argent et d’ascension sociale… irrésistible !

Jay McInerney

 

Mon avis

Très bien écrit, on voit que l’auteure maîtrise son sujet.

Mais je n’ai pas aimé du tout ! Je ne suis pas arrivé à m’attacher à la famille Darling, ni à m’intéresser à leur problème financier et autres.

Cristina Alger décrit un monde que je ne connais pas, un univers qui n’est pas le mien et j’avoue qu’y pénétrer m’a ennuyée.

J’ai mis beaucoup de temps à terminer ce livre de poche, n’ayant aucune envie de m’y mettre durant mes heures libres.

Je ne sais pas si je conseille ce roman. Le thème ne m’a pas convaincu, mais l’auteur écrit bien.

Á vous de voir. 

 

Ode C

park avenue