Dans ma bibliothèque : j’aime beaucoup cette auteure dont j’ai la plupart des livres – il me manquait celui-ci donc…

 

L’auteur :

 Madeleine Wickam est le pseudonyme de l’auteure Sophie Kinsella (de son vrai nom Madeleine Townley Wickam), qui a inventé les aventures de Becky Bloomwood, l’héroïne de l’accro du shopping.

Sophie Kinsella est née le 12 décembre 1969 à Londres.

Elle est mariée et à 5 enfants.

Avant d’écrire des livres, Sophie était journaliste financière.

Sa sœur Gemma Townley est également auteure.

 

Quatrième de couverture

la madonne

Dans la vie, Fleur croque du veuf. Richissime, de préférence. Le repérage n’a rien de sorcier : les pages nécrologiques du Times y suffisent. Ensuite : voilette, larme à l’œil, sourire charmeur aux funérailles… Et l’affaire est dans le sac. Quelques milliers de livres sterling plus tard (jusqu’à épuisement de la carte de crédit, en fait), Fleur passe au suivant…

Or, cette fois, le suivant n’a rien du pigeon ordinaire. Certes, la mort de sa femme le met à la merci du premier arnaqueur venu. Mais Fleur n’est pas la première sur le coup. Dans la famille Favour, les convoitises sont un sport national : de quoi bousculer les plans de la vamp des funérariums…

 

« (…) une satire élégante, légère et délicieusement grinçante (…). »

Alexie Lorca - Lire

 

Mon avis

J’ai bien aimé ; s’oublie une fois lu, mais j’ai passé un bon moment avec ses personnages hauts en couleur.

Du rire, des passages plus tristes… j’avais du mal à comprendre comment Fleur pouvait être une mère tellement absente et si peu compréhensive. J’ai eu de la peine pour sa fille, même si la fin se termine bien.

Je lirais une nouvelle fois cette histoire avec plaisir.