Collection : Mosaic poche

Date de parution : 2010

Dans ma bibliothèque : eu à Cultura suite à deux livres achetés

 

L-hiver-aain

L’auteur :

Lisa Jackson est une auteure américaine née en 1952.

Elle publie son premier roman en 1983.

Depuis elle est régulièrement sur la liste des meilleures ventes de livres du New York Times.

 

Quatrième de couverture

Ne meurs pas. Ne te laisse pas affaiblir par le froid et la morsure du vent. Oublie la corde et l’écorce gelée. Bats-toi.

 C’est la quatrième femme morte de froid que l’on retrouve attachée à un arbre dans le Montana, un étrange symbole gravé au-dessus de la tête. Horrifiées par cette série macabre, Selena Alvarez et Regan Pescoli, inspecteurs de police, se lancent dans une enquête qui a tout d’un cauchemar, au cœur d’un hiver glacial et de jour en jour plus meurtrier à Grizzly Falls.

Au même moment, Jillian Rivers, partie à la recherche de son mari dans le Montana, se retrouve prisonnière d’une violente tempête de neige. Un homme surgit alors pour la secourir avant de la conduire dans une cabane isolée par le blizzard.

Malgré son soulagement, Jillian éprouve instinctivement pour cet être taciturne un sentiment de méfiance. Et si ses intentions n’étaient pas aussi bienveillantes qu’il y paraissait ? Et s’il se tramait quelque chose de terrible ?

Pour Selena, Regan et Jillian, un hiver assassin se profile peu à peu dans ces forêts inhospitalières.

Mon avis

Les romans avec des tueurs en série ne font pas partie de mes livres de prédilection. J’ai découvert celui-ci par hasard : offert pour deux livres achetés.

Je n’en attendais pas grand-chose et pourtant j’ai était agréablement surprise.

Une écriture fluide, un vocabulaire riche et des descriptions qui donnent presque envie d’aller frémir de froid dans le Montana.

Les personnages féminins sont forts et sensibles à la fois.

Je me suis vraiment attaché aux inspecteurs Selena Alvarez et Regan Pescoli. La dernière n’a pas la vie facile avec ses enfants, quant à la première, elle semble cacher un lourd secret et je meurs d’envie de savoir lequel.

En ce qui concerne le meurtrier, j’ai essayé d’imaginer tous les personnages à sa place… mais je n’ai toujours pas la solution.

Le seul bémol ? À la fin du roman, on ne connait pas l’identité du tueur et pire un des inspecteurs est en vraiment mauvaise posture ! Ah ! Il y a plusieurs tomes ? Il ne me reste plus qu’à acheter la suite : Piège de neige.

 

Ode C.