Editeur : Gallimard puis réédition Braguelonne

Date de parution : 2004 et réédition 2015

Dans ma bibliothèque : j’ai acheté le livre à Cultura : j’ai craqué sur la couverture et ensuite sur le résumé prometteur

 

511c-DFAj7L

L’auteur :

Pierre Pevel est né en 1968.

Il a publié son premier livre en 2001 et a reçu le Grand Prix de l’Imaginaire.

L’auteur a depuis écrit une quinzaine de romans.

 

Quatrième de couverture

 Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…

 

Brillant hommage aux feuilletonistes du début du XXe siècle (Maurice Leblanc et son Arsène Lupin, Gaston Leroux et son Rouletabille, entre autres), Les Enchantements d’Ambremer est le premier tome du Paris des Merveilles, une trilogie steampunk aussi drôle qu’érudite.

 

Mon avis

Magique !

Un monde féérique (des chats ailés, une tour Eiffel en bois blanc construite par des gnomes…) et des personnages pleins d’humours pour une histoire riche en rebondissements (cambriolage, gargouilles meurtrières et une mystérieuse Confrérie de la Licorne) !

Que demandez de plus ?

Une chose… la suite ! 

 

Ode C.