Je viens de terminer la lecture du roman de la japonaise Yoko OGAWA. C’est la première fois que je lis un auteur japonais et j’ai eu la chance que ce  soit avec cet écrivain, dont l’œuvre est connue dans le monde entier (même si en ce qui me concerne je découvre son existence) et qui a reçu de nombreux prix pour ses textes.

La marche de Mina est une jolie histoire dévoilant une année de l’enfance de la jeune Tomoko qui découvre une nouvelle vie auprès de sa cousine, la douce et rêveuse Mina qui collectionne les boîtes d’allumettes illustrées.

Ce livre est à mettre entre toutes les mains ; en ce qui me concerne, j’ai bien l’intention de rattraper mon retard et de lire les autres romans de Yoko OGAWA.

 

Ode C.

 

la marche de mina