Editeur : Gallimard

Date de parution : 2003

Dans ma bibliothèque : mai 2017 à easy cash – lu au camping de Bretagne juin 2017

 

L’auteur :

Serge Brussolo est né le 31 mai 1951à Paris.

Il n’a pas eu une enfance facile (en raison des problèmes de sa mère, instable).

Serge Brussolo fait des études de psychologie avant d’exercer divers métiers tout en rêvant de vivre de sa plume.

Sa première nouvelle paraît en 1978 : Funnyway. Le texte est récompensé par le Grand prix de la science-fiction française en 1979.

Il devient de plus en plus célèbre et ajoute à son répertoire, une série jeunesse : Peggy Sue et les fantômes.

L’écrivain est tout autant connu pour ses romans policiers que pour ses œuvres de science-fiction.

 

Quatrième de couverture

Sur la planète Santäl souffle un ouragan permanent qui arrache les cheveux, scalpe les forêts et aspire les cercueils hors du sol. Un vent râpeux comme du papier de verre, qui fond sur les hommes pour les écorcher vifs. Souffle divin ou démoniaque ? Nul ne le sait, pas même les sectes fanatiques et meurtrières qui prolifèrent sur ce monde infernal, tentant d’imposer leurs croyances barbares…

Le cycle des Ouragans vous invite à un voyage sans retour dans l’imaginaire halluciné de Serge Brussolo.

 

Mon avis

Très original, bien écrit, prenant… une belle découverte !

Je n’aurai pas assez de mots pour dire comme ce livre m’a surprise !

L’histoire en plusieurs parties, peut se lire séparément car la véritable héroïne de ce roman, c’est bien La Planète des Ouragans.

Chaque texte nous en apprend un peu plus sur cet endroit mystérieux et effrayant ou les personnages tentent de survivre… chacun à sa manière.

Le lecteur n’aura aucune envie de vivre sur cette planète, mais quel plaisir d’y avoir quand même accès grâce à l’inventivité de l’auteur.

Je ne regrette qu’une chose… qu’il n’y est pas une suite ! Car ce monde imaginé contient encore des tas d’histoires que le lecteur peut rêver. 

 

Ode C. 

 

planète ouragan